Le BIM pour les architectes


Le BIM pour les architectes

Le BIM pour les architectes

À l’ère du BIM (Building Information Modeling), tous les métiers AEC ont dû changer, dont, bien évidemment, celui de l’architecte. 

L’architecture a connu lors de ces dernières années plusieurs changements au niveau des pratiques autant qu’au niveau des outils techniques utilisés ; la digitalisation a complètement changé la manière dont un architecte pense son métier. Avec le BIM, le recourt à l’utilisation des logiciels CAO et DAO et d’autres technologies avancées est devenu de plus en plus fréquent. 

Le BIM refaçonne les pratiques de l’architecture :  

À l’aide des outils BIM, la façon dont les architectes abordent la conception des bâtiments a complètement changé, voire progressé ; les outils de modélisation des informations avancés permettent aux architectes de créer aisément des structures dynamiques et rationalisées qui résistent à l’épreuve du temps.  

Le BIM a offert aux architectes la possibilité de visualiser en 3D leurs conceptions et d’apercevoir graphiquement leurs caractéristiques physiques ; il leur permet de stocker leurs idées, les gérer et les modifier, effectuer des calculs complexes et partager en toute sécurité les données des projets avec leurs collaborateurs tout au long du cycle de vie de l’ouvrage. 

Le BIM paraît avantageux pour l’architecture :   

La collaboration reste l’un des plus grands avantages du BIM non seulement pour les architectes mais pour tous les professionnels de l’industrie du bâti, concepteurs, propriétaires et constructeurs ; grâce au BIM, l’industrie a passé d’échange des fichiers à la collaboration en direct dans le cloud en toute sécurité, ceci permet un échange cohérent et efficace des données entre les différentes parties prenantes durant tout le cycle de vie du bâti ; les données sont à la disposition de tous à tout moment et en tout lieu. 

Avec le BIM, il est devenu plus facile pour les architectes d’aider les clients et les entrepreneurs à mieux comprendre leurs projets de bout en bout à l’aide de la visualisation 3D. L’ensemble des changements peuvent être facilement intégrés et apparaissent directement sur le modèle, avec tous les impacts pertinents que chaque changement peut engendrer ; les conflits spatiaux susceptibles de se produire peuvent donc être identifiés et résolus dans le modèle et non sur le site. 

De plus, le BIM permet de créer un modèle de construction en plaçant des objets intelligents, qui contiennent toutes les informations pertinentes, dans un environnement de modélisation 3D, ceci facilite les tâches d’architecte et lui permet de se focaliser de plus sur le côté créatif du projet ; aujourd’hui, grâce au BIM, la réalisation des œuvres architecturalement complexes, novatrices et futuristes est devenu une réalité. La puissance du BIM a donc permis aux architectes de sortir des sentiers typiques et ordinaires, elle a rendu possible de créer des œuvres impressionnants qui pourraient constituer un héritage architectural durable.  

Les architectes arrivent aussi à économiser beaucoup de temps qui aurait autrefois été consacré à coordonner les choses, à vérifier la faisabilité pratique et à corriger les erreurs qui arrivent souvent lors de la phase de la conception architecturale. 

Rédigé par Samah Najmi

Write a Message

Your email address will not be published.

Related Posts

Enter your keyword