Le BIM pour mieux bâtir


Le BIM pour mieux bâtir

Le BIM pour mieux bâtir

Qu’est-ce que le BIM ?

Le BIM est devenu un terme tendance dans le secteur du bâti. Correspondant au sigle anglais “Building Information Modeling”, “Building Information Model”, ou encore “Building Information Management”, et le rétro-acronyme de “bâti immobilier modélisé”, il s’agit d’un concept développé depuis les années 1970, mais il n’est devenu un terme convenu qu’au début des années 2000.  

Le BIM, souvent réduit à une technologie ou encore un logiciel, est en réalité bien plus que cela.

Il est un processus soutenu par divers outils, technologies et contrats impliquant la génération et la gestion de représentations digitales des caractéristiques physiques, techniques et fonctionnelles des infrastructures et bâtiments ; c’est une démarche collaborative permettant de modéliser les informations digitales du bâtiment ou d’infrastructure tout au long du cycle de vie du projet (conception-réalisation-exploitation-maintenance) à travers plusieurs fichiers informatiques appelés maquettes numériques. Ces maquettes numériques peuvent être extraites, échangées ou mises en réseau pour soutenir la prise de décision concernant un bien construit.

Le pourquoi du BIM  :

Le secteur de la construction a toujours souffert de plusieurs enjeux qui se résument en 3 grandes lignes :

  • Le besoin d’améliorer constamment la qualité et l’efficacité du secteur ;
  • L’obligation de respecter des délais d’exécution de plus en plus courts ;
  • Les budgets de plus en plus restreints ;

Avec l’émergence de la digitalisation dans le monde, le BIM vient symboliser l’un des premiers pas du secteur dans le chemin de la digitalisation en étant une solution efficace aux enjeux mentionnés précédemment.

Le BIM, ce processus de travail collaboratif qui implique tous les acteurs du projet de construction et qui s’infiltre à toutes ses étapes, présente de multiples intérêts :

  • Bien démarrer le projet : il permet de faire les bons choix dès le départ grâce aux simulations, tests et représentations (intégration de la dimension budgétaire, cohérence des informations, éviter les répétitions, détecter les contradictions/clashs et réduire les délais).
  • Améliorer le flux de travail entre les parties prenantes du projet de la construction : d’une façon générale, la conception BIM permet à tous les intervenants d’un projet de construction de collaborer et d’intervenir pour d’éventuelles corrections, alors que le projet n’est qu’au stade d’étude.
  •  Maîtriser les phases de réalisation : obtenir une meilleure planification des besoins et des approvisionnements associés à une anticipation des difficultés, la conduite de projet en est facilitée.
  • Aider à la gestion, l’exploitation et la maintenance : faciliter l’évolution future du bâtiment et d’infrastructure et favoriser les interventions des sociétés qui interviennent durant la durée de vie du bien bâti.
  • Optimiser les coûts : concentrer tous les éléments dans un seul outil a pour conséquence de diminuer les coûts de traitement d’erreurs ou d’omissions, avec, en ligne, la réduction de contentieux futurs, de même pour les coûts d’exploitation des ouvrages, sur la totalité de leur durée de vie.
  • Gagner du temps : générer la documentation du projet demande moins d’efforts, les tâches redondantes sont éliminées. Cela fluidifie les échanges entre tous les acteurs d’un projet, qui est enrichi par tous dans un seul document et accessible facilement.

La place du BIM dans les années à venir :  

Le BIM, étant une avancée technologique ainsi que méthodologique dans la gestion des projets de construction tant au niveau du produit qu’au niveau des processus, vise donc à faire entrer le secteur de la construction dans l’ère digitale. Si le BIM est encore principalement utilisé pour les projets d’une certaine taille, il promet de devenir la norme à l’avenir pour rendre tous les projets de construction plus efficaces.

Rédigé par Samah Najmi

Write a Message

Your email address will not be published.

Related Posts

Enter your keyword