Les foncières face à l’enjeu du data management


Les foncières face à l’enjeu du data management

Les foncières face à l’enjeu du data management

Yassir Ameziane, Ingénieur Electricité et Systèmes d’Information (EHTP) ET Master of Business Administration (ENPC Paris – Ecole Hassania), MRICS Expérience de 11 ans dans les services essentiels à la vie chez Lydec et plus de 12 ans dans l’immobilier commercial actuellement DG de Natalion Technologie société spécialisée dans l’asset management, le PM et FM ainsi que l’IT pour l’immobilier commercial.

Ça y est c’est fait ! Les foncières marocaines et surtout celles de l’immobilier commercial s’intéressent de plus en plus à la gestion de la data. Depuis la crise de la COVID-19, les difficultés d’accès à l’information pluri-métiers constituent un vrai enjeu pour centraliser la data sur le patrimoine ou sur l’actif sans parler du besoin de partager et diffuser l’information entre les différentes parties prenantes. La tâche s’avère d’autant plus ardue quand la foncière dispose de plusieurs actifs et de plusieurs classes d’actifs. 

Cette crise a permis de prendre de conscience de l’importance d’un schéma directeur SI pour les foncières et une mobilisation pour intégrer les systèmes d’information de l’écosystème de l’immobilier visant à digitaliser au maximum la gestion des actifs. Avec la PropTech, il y’en pas beaucoup : 

  •  Gestion locative et du property ; 
  • GED (gestion électronique des documents) ; 
  • Gestion du facility management ; 
  • EMS (énergie management système) dans le cadre d’une approche RSE ; 
  • BIM dont l’objectif est de servir au développement mais aussi à l’exploitation du bâtiment ; 
  • Le smart building qui apporte aussi de l’information sur l’exploitation du bâtiment. 

Mais beaucoup d’information tue l’information. Il y a lieu de définir les objectifs de chaque système ainsi que son usage avec une précaution à ne pas dupliquer l’information et de ne pas compliquer la vie des opérationnels dans la collecte de la data. 

Bâtir un système pour la foncière impose aussi un phasage lié à l’implémentation. D’autres problématiques doivent être intégrées dans le processus de mise en place notamment l’encadrement nécessaire pour assurer un équilibre entre utilisation des données et protection de la liberté individuelle, la cyber-sécurité immobilière qui va aller de pair avec la digitalisation croissante des entreprises. Le volet compétence et formation est aussi primordial pour assurer la mise en place d’un SI car la digitalisation transforme les métiers de l’immobilier et fait appel à de nouvelles compétences. 

Nous voyons de plus en plus une prise de conscience de l’importance d’un schéma directeur SI propre à la foncière qui devient propriétaire du SI qui fait sa propre richesse. Il n’est pas exclu de voir cet aspect pris en compte dans les dues diligences dans le cadre d’une cession d’actif pour permettre en plus grande transparence dans les transactions. 

Rédigé par Yassir Ameziane

Write a Message

Your email address will not be published.

Related Posts

Enter your keyword