L’Open BIM vs. le Closed BIM


L’Open BIM vs. le Closed BIM

L’Open BIM vs. le Closed BIM

Le BIM (Building Information Modeling) est une méthodologie de travail qui permet à plusieurs personnes de travailler en collaboration sur un projet de construction, de la conception à la démolition. Les différentes informations du bâtiment/infrastructure sont téléchargées sur le CDE (Common Data Environment) par toutes les personnes impliquées dans le projet, afin qu’elles puissent être consultées et manipulées facilement par tous. L’avantage décisif de cette méthodologie est qu’il y a moins de collisions et d’erreurs dans la planification d’un bâtiment ou d’une infrastructure, ce qui engendre une optimisation des ressources et des coûts. Les délais et les budgets peuvent alors être facilement respectés et toutes les simulations, qui peuvent s’étendre sur tout le cycle de vie du bâtiment/infrastructure, sont également prises en compte. 

Cependant, il existe différentes variantes de cette méthodologie de travail dont les plus réputées sont l’Open BIM et le Closed BIM. 

Qu’est-ce que c’est que l’Open BIM ? 

L’Open BIM (BIM Ouvert) est une approche progressive qui permet de connecter les acteurs AEC impliqués dans le projet de construction avec les parties prenantes pour construire de meilleurs bâtiments. Grâce à cette approche, les organisations peuvent échanger des informations concernant leurs projets avec leurs partenaires en utilisant des formats de fichiers neutres et non propriétaires, indépendamment des outils BIM.  

L’utilisation des normes Open BIM, assure l’interopérabilité entre les parties prenantes du projet et fait en sorte que tout le monde soit sur la même longueur d’onde pour une réalisation plus rapide et efficace. Ces normes permettent par ailleurs de développer un langage unique pour les processus standard et de fournir des informations cohérentes sur le projet tout au long du cycle de vie des biens bâtis en assurant la qualité des données et évitant que des données identiques ne soient introduites plusieurs fois et que des problèmes importants ne se posent.  

Qu’est-ce que c’est que le Closed BIM ? 

Le Closed BIM (BIM fermé) est un environnement BIM qui exige que les acteurs clés du projet utilisent la même plateforme logicielle tout au long du processus de construction ; c’est tout un écosystème qui implique plusieurs échanges utilisant des applications BIM du même fournisseur pour garantir l’interopérabilité et prévenir les problèmes d’incompatibilité.  

Contrairement aux solutions logicielles Open BIM, cette approche ne nécessite pas de conversions de fichiers, ce qui réduit les révisions de modèles et améliore l’efficacité. Elle offre aussi un stockage dynamique dans le nuage qui permet aux utilisateurs d’accéder aux modèles 3D et à leurs informations où qu’ils soient, éventuellement, ceci accroît la productivité des équipes impliquées dans le projet.   

L’Open BIM ou le Closed BIM ? 

Certes, le Closed BIM est incontestablement l’approche la plus facile à appliquer lors d’un projet BIM ; comme il ne nécessite pas de conversions de fichiers fastidieuses, mais cette approche peut être restrictive et présenter plusieurs obstacles à la mise en œuvre du BIM pour les urbanistes. En effet, elle ne permet qu’aux participants qualifiés avec des outils spécifiques de travailler ensemble et d’échanger les données du projet.  

En revanche, les directives Open BIM encouragent la collaboration au niveau du flux de travail entre toutes les parties prenantes du projet afin de garantir une meilleure interopérabilité aussi qu’une qualité optimale des données. 

Rédigé par Samah Najmi

Write a Message

Your email address will not be published.

Related Posts

Enter your keyword