Qui sera l’architecte de demain ?


Qui sera l’architecte de demain ?

Qui sera l’architecte de demain ?

Ce n’est que récemment que la technologie s’est développée à un rythme si exponentiel que beaucoup d’entre nous ont l’impression d’avoir du mal à suivre tous ces changements. L’architecture est un domaine où cela est particulièrement vrai. 

Aujourd’hui, comme tout domaine, l’architecture et ses pratiques subissent des changements radicaux sous l’influence de la technologie avec l’arrivée des technologies telles que la conception assistée par ordinateur (CAO), le dessin assisté par ordinateur (DAO) et l’impression 3D. 

Vers une architecture qui se digitalise : 

On utilise souvent le terme « architecte » pour désigner de manière générale toute personne impliquée dans la conception de la structure d’un bâtiment. Toutefois, dans un secteur assez vaste que celui de la construction, le terme « architecte » a une signification spécifique.  

Un architecte est une personne autorisée à pratiquer l’architecture dans un ou plusieurs territoires, et qui a reçu une éducation et une formation spécialisées dans la conception de bâtiments ainsi qu’une expérience sous la direction d’un architecte autorisé, selon l’American Institute of Architects (AIA). Il est chargé de la création des dessins pour les bâtiments et les infrastructures, qui comprennent les plans de construction, les élévations et les sections qui décrivent l’apparence du bien à bâtir, les détails tels que les rampes et les moulures, et divers autres dessins tels que les horaires des portes et des fenêtres. Les dessins d’architecture reflètent la vision créative de l’architecte, mais doivent aussi respecter strictement les codes du bâtiment. 

Depuis les années 70, l’architecture a commencé à se digitaliser avec les technologies et les outils digitaux destinés à la conception et le dessin assistés par ordinateur (CAO & DAO) qui viennent remplacer le dessin à main des plans architecturaux. 

Alors qu’aujourd’hui on est confronté à une nouvelle vague de technologies et d’outils (la robotique, les drones, l’impression 3D, la réalité virtuelle (RV), l’intelligence artificielle (IA), etc.), le monde d’architecture a beaucoup évolué. 

Et avec la continuité du progrès technologique, il est crucial pour les architectes de comprendre comment l’évolution de la technologie va affecter leur profession ainsi que la façon dont les gens vivent l’architecture dans les années prochaines. 

La technologie au service de l’architecture :  

La révolution technologique a eu un impact énorme sur la pratique de l’architecture et le métier d’architecte. Les changements dans la société qui ont accompagné et ont été causés par cette révolution ont également eu un effet profond sur l’architecture et son rôle dans la société. 

Cependant, avec chaque nouvelle avancée, l’architecture change pour le mieux. Les outils que les architectes utilisent aujourd’hui permettent une pratique plus efficace, une meilleure collaboration entre les concepteurs et les clients, et une représentation visuelle plus complète des projets à tous les stades de leur développement. 

Le digital permet de réaliser des projets architecturaux en une fraction du temps qu’il faudrait normalement pour les réaliser à la main. Cela permet aux architectes de travailler sur un plus grand nombre de projets dans un laps de temps plus court, ce qui augmente leurs gains d’argent et de productivité. Cela mène aussi à répondre dans des brefs délais aux besoins des clients. 

Les logiciels BIM, de CAO et de DAO (Autocad, Revit Architecture, Vectorworks, Alplan, TrimBe Sketchup, etc.) ont largement permet une efficacité accrue du processus de documentation et de la coordination entre les disciplines ainsi que créer des formes plus complexes et de développer des designs plus rapidement. 

La génération actuelle d’architectes et d’étudiants en architecture est dans une position favorable pour comprendre l’impact de la technologie sur la profession.  Ayant grandi avec la technologie, ils sont en mesure de l’utiliser d’une manière que leurs prédécesseurs ne pouvaient imaginer.  

Rédigé par Samah Najmi

Write a Message

Your email address will not be published.

Related Posts

Enter your keyword